accueil | Dossiers | Entretien

Entretien

Hivernage : comment faire ?

neigeHivernage : comment faire ?

Vous devez bientôt hiverner votre piscine Waterair ? Vous hésitez entre l'hivernage passif et l'hivernage actif ? Voici quelques conseils pour vous permettre de choisir la méthode d'hivernage qui vous convient le mieux.

 

A quoi sert l'hivernage ?

Les conditions climatiques ambiantes ont une influence directe sur les piscines extérieures. L'hivernage de votre piscine va permettre de préserver la qualité de votre eau et de protéger votre bassin (le réseau hydraulique, le système de filtration...) des contraintes liées au gel.

 

Quand faut-il hiverner ma piscine ?

La mise en hivernage doit être réalisée à partir du moment où la température de l'eau de votre piscine descend en-dessous de 12 °C. Inutile de se précipiter car plus l'hivernage est fait tardivement (avant les gelées tout de même), mieux l'eau se conservera jusqu'à la mise en route au printemps.

 

Avant tout, quelques indications capitales :

  • Conservez une eau limpide.
  • Ne laissez jamais de matières se décomposer dans le fond de la piscine.
  • Gardez un niveau d'eau maximum sans atteindre les margelles (tout en respectant les consignes données pour votre couverture si vous en êtes équipé).
  • Ne videz jamais la piscine complètement.
  • Protégez les pièces sensibles au gel.
  • Profitez de cette période pour vérifier et entretenir tous les composants.

 

Dans des conditions normales d'installation, la structure des piscines Waterair ne craint pas les fortes gelées. Il est donc inutile de mettre en place des bouées anti-glace sur le plan d'eau. Fagots, poutres, pneus, chambres à air, bottes de paille... sont totalement déconseillés. La protection de la piscine avec une couverture d'hivernage est la solution idéale.

La couverture à bulles doit être retirée du plan d'eau.

 

Que choisir : hivernage passif ou actif ?

 

L'hivernage passif

Piscines Waterair préconise l'hivernage passif, méthode qui consiste à mettre en sommeil votre piscine pendant la période hivernale. Cet hivernage se traduit par l'arrêt du système de filtration et la protection des équipements de la piscine.

 

L'hivernage passif est la solution économique et écologique pour hiverner votre piscine. De plus, il ne demande que très peu de surveillance pendant l'hiver. Il ne doit pas être appliqué tant que la température de l'eau est supérieure à 12°C. Il est particulièrement adapté aux régions connaissant des gelées importantes et durables, ainsi qu'aux piscines de résidences secondaires.

 

Pour une protection optimale il est complété par l'installation d'une couverture d'hivernage. Si aucun système de sécurité n'est présent et opérationnel pendant l'hiver, notamment les alarmes à détection de chute qui sont inopérantes en présence de glace, la couverture d'hivernage doit être sécurisée et conforme à la norme NF P 90-308.

 

L'hivernage actif

Si l'hivernage passif ne vous semble pas être la méthode d'hivernage correspondant à votre piscine ou à vos souhaits, vous avez la possibilité d'effectuer un hivernage actif.

 

L'hivernage actif consiste à laisser tourner la filtration pendant l'hiver pour conserver une bonne qualité de l'eau et préserver l'esthétisme de votre piscine. Cette filtration doit être quotidienne et peut varier de deux heures à un service continu en fonction des températures de l'eau et de l'air. Il nécessite une surveillance régulière, surtout pendant les périodes de fortes gelées, pour éviter les dégâts occasionnés par le gel. L'hivernage actif est inadapté aux piscines de résidences secondaires.

 

Si le système de sécurité protégeant votre piscine pendant l'hiver est une alarme à détection de chute, l'hivernage actif est impératif. En effet, il ne doit pas y avoir de formation de glace à la surface de la piscine de manière à ce que l'alarme reste opérationnelle. La mise en place d'une couverture d'hivernage sécurisée et conforme à la norme NF P 90-308 est la solution idéale pendant l'hiver. Elle limite l'entretien et protège contre les risques d'accident.

 

Les étapes préliminaires applicables aux deux modes d'hivernage

  1. Commencez par un nettoyage approfondi de la piscine (brossage des parois, nettoyage du fond et de la ligne d'eau).
  2. La piscine étant propre, contrôlez le pH avec une trousse d'analyse ou un photomètre. Si nécessaire corrigez-le avec Easy Plus ou Easy Minus pour l'amener dans sa zone d'équilibre.
  3. Contrôlez le taux d'acide isocyanurique avec un photomètre. Si sa valeur approche 75 mg/L, procédez à une vidange d'au moins 1/3 du volume de la piscine.
  4. Procédez à une ou plusieurs chlorations choc avec Easy Clear C (1 sachet pour 20 m3) jusqu'à obtenir 3 mg/l. Espacez les traitements et l'analyse d'au moins 2 heures. La température de l'eau étant inférieure à 20°C, diluez Easy Clear C dans de l'eau tiède et répandre la solution sur toute la surface de la piscine (jamais de chlore en galet ou en pastille en contact direct avec le liner).
  5. Avant de passer aux étapes spécifiques au mode d'hivernage que vous avez, il est préférable de faire fonctionner la filtration durant 24 à 48 heures en service continu. La saison de baignade étant terminée, nous vous conseillons de profiter aussi de cette période pour nettoyer votre filtre à sable ou vos cartouches avec Easy Filtre.

 

Pour plus de détails sur la mise en hivernage de votre système de filtration, n'hésitez pas à vous rendre sur l'Espace Client. Vous retrouverez tous les conseils et explications pour un hivernage en toute sérénité.





Les autres dossiers :

Comment entretenir sa piscine    Remise en service de votre piscine

< Retour